Document sans titre
   
|
|
 
     
|
english
|
|
visiteurs :

Document sans titre
 
Contact
 
 
Nous écrire
 
 
Centre de téléchargements
Page d'accueil
(...) la corruption est un vice qui n’est pas spécifique au Cameroun, c’est un phénomène mondial, mais nous avons pensé qu’un pays comme le nôtre, qui ne dispose pas de ressources énormes, a intérêt à limiter les déperditions d’argent et de fonds. Nous sommes déterminés à aller de l’avant et nous avons non seulement procédé à des arrestations avec des traductions de responsables devant les tribunaux, mais nous avons aussi mis en place un montre certain nombre de structures (...) _/ France 24, 31.10.07
Document sans titre
 
  espace conac
 

L'émission radio

   
 
 
  la conac
 
Présentation

Le Président

Comité de coordination

Le Secrétariat permanent

Divisions et Services

Missions et Historique

   
 
 
  le cameroun
 
Histoire du Cameroun

Géographie du Cameroun

Vivre au Cameroun

adresses utiles

   
 
  liens
 
Sites Web institutionnels

Les Partenaires

 
   
 

Document sans titre
   
Document sans titre la une  
 
Document sans titre
Document sans titre

Placée sous l'autorité du Président de la République, la Commission Nationale Anti-Corruption (CONAC), qui a son siège à Yaoundé, est un organisme public indépendant chargé de contribuer à la lutte contre la corruption. Créée par décret nº 2006/088 du 11 mars 2006, elle est devenue opérationnelle depuis le 15 mars 2007.

LES MISSIONS DE LA COMMISSION

elle a pour missions :

  • de suivre et d'évaluer l'application effective du plan gouvernemental de lutte contre la corruption ;
  • de recueillir, de centraliser et d'exploiter les dénonciations et informations dont elle est saisie pour des pratiques, faits ou actes de corruption et infractions assimilées ;
  • de mener toutes études ou investigations et de proposer toutes mesures de nature à prévenir ou à juguler la corruption ;
  • de procéder, le cas échéant, au contrôle physique de l'exécution des projets, ainsi qu'à l'évaluation des conditions de passation des marchés publics ;
  • de diffuser et de vulgariser les textes sur la lutte contre la corruption ;
  • d'identifier les causes de la corruption et de proposer aux autorités compétentes des mesures susceptibles de les éliminer dans tous les services publics ou parapublics ;
  • d'accomplir toute autre mission à elle confiée par le Président de la République.
  • La Commission peut se saisir de pratiques, faits ou actes de corruption et infractions assimilées dont elle a connaissance.
  • La Commission peut également être saisie par toute personne physique ou morale de plainte ou de dénonciation pour faits ou actes de corruption.
  • La Commission est tenue de protéger ses sources d'information. Toutefois, si la volonté avérée de nuire du dénonciateur est établie, la Commission lève la protection de la source concernée à la demande du tribunal.

LES ORGANES DE LA COMMISSION

La Commission est composée de deux organes :

  • le Comité de Coordination
  • le Secrétariat Permanent.
 

 

Document sans titre
activités
Prévention / Communication

Investigations

Etudes et Coopération

documents
Textes organiques

Discours / Communications

Rapports / Etudes

Législation

Communiqués

sondage
: Sondage CONAC :
L'éducation à l'intégrité peut-elle amener un changement de comportement au Cameroun?
Non
Oui
Possible ...
              

newsletter
Inscription à la NewsLetter
    S'abonner
    Se désabonner

 
Document sans titre
Home
    Copyright © CONAC 2008
     
     
 Design by JBA    
     
  haut