Document sans titre
   
|
|
 
     
|
english
|
|
visiteurs :

Document sans titre
 
Contact
 
 
Nous écrire
 
 
Centre de téléchargements
Page d'accueil
(...) la corruption est un vice qui n’est pas spécifique au Cameroun, c’est un phénomène mondial, mais nous avons pensé qu’un pays comme le nôtre, qui ne dispose pas de ressources énormes, a intérêt à limiter les déperditions d’argent et de fonds. Nous sommes déterminés à aller de l’avant et nous avons non seulement procédé à des arrestations avec des traductions de responsables devant les tribunaux, mais nous avons aussi mis en place un montre certain nombre de structures (...) _/ France 24, 31.10.07
Document sans titre
 
  espace conac
 

L'émission radio

   
 
 
  la conac
 
Présentation

Le Président

Comité de coordination

Le Secrétariat permanent

Divisions et Services

Missions et Historique

   
 
 
  le cameroun
 
Histoire du Cameroun

Géographie du Cameroun

Vivre au Cameroun

adresses utiles

   
 
  liens
 
Sites Web institutionnels

Les Partenaires

 
   
 

Document sans titre
   
Document sans titre la une  
 
Document sans titre
Présidence de la République du Cameroun
Message du Président de la CONAC à l'occasion de la Journée Internationale de lutte contre la corruption

Il est de coutume chaque année que la CONAC, à la suite du message du Secrétaire Général des Nations Unies dont chaque Etat membre doit s’approprier, attire l’attention sur une préoccupation majeure de la lutte contre la corruption dans notre pays. La CONAC, de concert avec la Communauté internationale, reste solidaire des engagements et des prescriptions en matière de lutte contre la corruption. Aussi dans la présente déclaration, le Président de la CONAC fustige-t-il la fraude et la contrebande des médicaments qui nuisent fortement à l’économie du Cameroun.

les médicaments de contrebande


Les stocks de médicaments contrefaits prêts à être détruits


Les médicaments doivent faire vivre


DECLARATION DU PRESIDENT DE LA CONAC


Mesdames et messieurs,

Aujourd’hui 9 décembre, le Cameroun se joint à la communauté internationale pour célébrer la 12e Journée internationale de lutte contre la corruption. Les activités organisées à l'échelle nationale en cette occasion nous offrent l’opportunité de réfléchir sur les conséquences de la corruption, à travers deux problèmes majeurs auxquels fait face notre époque: le changement climatique et la vente illicite de médicaments.

Depuis quelque temps, nous observons un changement dans l’évolution des saisons avec des conséquences dévastatrices sur la vie humaine, la production végétale et l'environnement dans son ensemble. Le rendement des cultures connait une forte baisse, le niveau de la mer augmente, les déserts sont en expansion et partout des inondations sévissent.

Tous ces maux sont en grande partie le fait de l’action de l’Homme, favorisée par la corruption qui a conduit à l'exploitation illégale et chaotique des ressources forestières et à la destruction des aires protégées, exposant ainsi notre planète aux conditions climatiques difficiles que nous vivons aujourd'hui.
Il est de notre responsabilité commune de mettre fin à ce suicide collectif. C’est à nous de sauver notre planète en disant NON à toutes les formes de corruption qui conduisent à la destruction de nos forêts, de la faune et des ressources naturelles.

Dans le même ordre d’idées, la corruption a facilité la prolifération des ventes illégales de médicaments dans nos rues. Comment s’imaginer que des médicaments d'origine douteuse et conservés de manière inappropriée soient vendus dans nos rues et dans nos marchés aux yeux de tout le monde, et surtout de ceux chargés du contrôle dans ce secteur ?

Nous courons tous un danger. Qui ne fait pas son travail et pourquoi? La CONAC appelle tous les Camerounais à briser cette chaîne de l'illégalité et de la corruption. Cessez d'acheter les médicaments de la rue. Arrêtez de cautionner l’illégalité. Soyez le changement que vous voulez voir au Cameroun.

En ce jour où nous célébrons la 12e Journée internationale de lutte contre la corruption, unissons nos efforts afin de débarrasser notre cher et beau pays de la corruption. Ce n’est qu’à travers nos efforts collectifs que nous réussirons à vaincre ce combat et instaurer l'intégrité et la légalité dans notre pays.

Je vous remercie de votre aimable attention.

09-12-2015

   
 Version imprimable _/ Printable version
 

 

Document sans titre
activités
Prévention / Communication

Investigations

Etudes et Coopération

documents
Textes organiques

Discours / Communications

Rapports / Etudes

Législation

Communiqués

sondage
: Sondage CONAC :
L'éducation à l'intégrité peut-elle amener un changement de comportement au Cameroun?
Non
Oui
Possible ...
              

newsletter
Inscription à la NewsLetter
    S'abonner
    Se désabonner

 
Document sans titre
Home
    Copyright © CONAC 2008
     
     
 Design by JBA    
     
  haut