Ligne Verte 1517    

EN | FR

REPUBLIQUE DU CAMEROUN

Paix - Travail - Patrie
Présidence de la République

Commission Nationale Anti-Corruption (CONAC)

  

EN | FR

Ligne Verte 1517

La CONAC mobilise les Radios Communautaires à la lutte contre la corruption

Le jeudi 16 mai 2024, la Commission Nationale Anti-Corruption du Cameroun (CONAC) a signé des Accords de Collaboration avec 22 Radios Communautaires implantées dans les dix Régions du pays. Ces Radios Communautaires sont chargées de produire et de diffuser des messages et des programmes anti-corruption dans les langues nationales, ainsi que de rendre compte des activités menées par la CONAC, en langues locales.

Ces accords ont été signés au siège de la CONAC à Yaoundé, en présence du Président de l’Institution, le Révérend Docteur Dieudonné MASSI GAMS et des promoteurs des Radios Communautaires sélectionnées pour la première phase du projet. Lire plus “La CONAC mobilise les Radios Communautaires à la lutte contre la corruption”

138e Fête internationale du travail : La CONAC réfléchit sur le travail décent

Pour la 2e fois de son histoire, la Commission Nationale Anti-Corruption a célébré le 1er mai 2024, la Fête internationale du travail. Réflexion et réjouissances étaient au menu.

Le personnel de la CONAC a vécu, à sa manière, la 138e édition  de la Fête internationale du travail célébrée sous le thème « Dialogue social : facteur de promotion du travail décent et de progrès social ». En prélude à la célébration,

Les employés de la CONAC ont assisté, le 30 avril 2024, à une conférence sur la notion du « Travail décent », en présence du Président de la CONAC, Rév. Dr Dieudonné MASSI GAMS, et du Vice-Président, Pr François ANOUKAHA. Lire plus “138e Fête internationale du travail : La CONAC réfléchit sur le travail décent”

Clinique Anti-corruption d’Ebolowa ; La CONAC fait interpeller 05 personnes.

L’opération de rapprochement de la CONAC des citoyens à travers la réception et l’examen en temps réel des problèmes de corruption s’est déroulée du 15 au 19 avril 2024.

Cette activité essentiellement  répressive a été conduite dans la Région du Sud par le Président de la CONAC, Révérend Docteur Dieudonné MASSI GAMS, qui a supervisé sur place les déploiements de quatre équipes d’investigation et un pool de secrétariat installé dans la Salle des Conférences de la délégation régionale du Tourisme et des Loisirs du Sud.

A cette occasion, 54 dénonciations de pratiques de corruption ont été examinées par les services de la CONAC établis pour une semaine dans la ville d’Ebolowa.  Les démarches de recoupement des faits dénoncés par des victimes ou témoins de pratiques de corruption, ont conduit les investigateurs de la CONAC dans plusieurs arrondissements de la région du Sud dont Mintom, Ambam, Biwong Bulu, Mengong, Ebolowa 1er, Ebolowa 2e.

Parmi les cas marquants, l’affaire de l’entente entre certaines sociétés forestières et la station de pesage de Mekotto dans l’arrondissement de Mintom, visant à soustraire à la pesée les charges de leurs voitures au détriment des caisses de l’Etat. Deux grumiers pris en flagrant délit le 15 avril 2024 ont dû payer au Trésor public une amende d’un million (1 000 000) F CFA conformément à la réglementation. Lire plus “Clinique Anti-corruption d’Ebolowa ; La CONAC fait interpeller 05 personnes.”

24e édition de la FENASSCO, ligue A. La lutte contre la corruption promue aux Finales nationales

La CONAC a pris part aux jeux qui se sont déroulés à Mokundange-Limbe du 02 au 09 avril 2024, pour sensibiliser les acteurs des jeux à l’intégrité et à la lutte contre la corruption. L’équipe de la CONAC a distribué aux acteurs des jeux et aux spectateurs, des flyers de sensibilisation, des messages sur les canaux de dénonciation des pratiques de corruption, ainsi que des exemplaires de la CONAC Newsletter, pour faire savoir ce que l’institution fait au quotidien. Sa cible était une importante tranche de la population camerounaise représentant les dix régions du pays, dont environ 2 000 athlètes, une centaine d’officiels et des encadreurs administratifs.

L’équipe de la CONAC a parcouru tous les sites des jeux, à savoir : le Stade Omnisports de Limbe, le Middle Farm Stadium, le Centenary Stadium, le Community Field Limbe, le Lycée Classique et le Lycée Bilingue. Lire plus “24e édition de la FENASSCO, ligue A. La lutte contre la corruption promue aux Finales nationales”

La CONAC et le MINPROFF unis contre la corruption

Les deux institutions ont signé le 04 mars 2024, une Convention de partenariat visant à unir leurs efforts de lutte contre la corruption

Le document, paraphé par Madame ABENA ONDOA née OBAMA Marie Thérèse, Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, et Révérend Docteur Dieudonné MASSI GAMS, Président de la Commission Nationale Anti-Corruption, engage les deux institutions à œuvrer conjointement en vue d’améliorer la contribution de la femme et de la famille à la lutte contre la corruption au Cameroun à travers la formation, la mobilisation et l’encouragement des Associations féminines et familiales à inclure dans leurs activités un « volet lutte contre la corruption ». Lire plus “La CONAC et le MINPROFF unis contre la corruption”

Intensification de la Lutte Contre la Corruption en 2024

L’annonce faite par le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA, au cours de son adresse à la Nation, le 31 décembre 2023.

 

En faisant le bilan de l’année 2023 et les perspectives de 2024, le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA a, à l’occasion de son adresse à la Nation, le 31 décembre 2023, fait savoir aux Camerounais que :

 « La lutte contre la corruption et les détournements de deniers publics est, très clairement, un impératif pour la préservation des ressources publiques. Elle va connaître une intensification notable au cours de l’année qui s’annonce ».

La CONAC se réjouit de cette déclaration du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA, et espère voir se réaliser dans les jours à venir des actions fortes telles que :

  • la criminalisation de l’enrichissement illicite ;
  • l’effectivité de la déclaration des biens et avoirs ; et
  • la déconcentration de la Commission Nationale Anti-Corruption pour rapprocher l’Institution des populations, ultimes bénéficiaires de la lutte contre la corruption.
1 2 3 5